© 2018 Vive la Création Française ! Angers

Association Vive la Création Française !

vivelacreationfrancaise@gmail.com

Siret 831 455 589 00018

November 2, 2017

Please reload

Posts Récents

Patricia Prieur, l'amour du bois

November 2, 2017

C’est par amour du bois que Patricia Prieur avait décidé de suspendre momentanément sa carrière et de prendre une année sabbatique pour passer un CAP de marqueterie à la prestigieuse école Boulle qui forme à Paris, depuis la fin du XIXème siècle, des artisans d’art réputés.

Installée à Trôo depuis quelques années, Patricia y a créé un atelier de marqueterie, « L’Atelier Bois Bleu », un troglo,  que nous avons découvert au cœur de la végétation encore luxuriante de l’automne. Il y régnait une agréable douceur due à l’absence d’humidité, condition indispensable pour conserver en parfait état, la matière première, le bois déroulé.

Pour nous expliquer son métier, Patricia nous a montré les minces feuilles ( de 6 à 9 dixième de mm) de bois d’essences diverses, aux multiples coloris (plus de 50), aux textures différentes, qu’elle se procure chez les deux seuls fournisseurs existant en France ; en étalant l’une d’entre elle sur l’un de ses établis, elle nous a expliqué que ces matériaux formait sa palette : « comme un peintre, je choisis, je mêle, je retouche, je modifie mes assemblages avant de commencer le travail de marqueterie ». Celui-ci consiste à assembler des morceaux de placage, découpés à l’aide d’une scie à chantourner, présentant des formes et des couleurs variées, en les collant sur un support en bois, comme on le ferait par exemple pour un puzzle. L’opération  est réalisée sur une cale tendue recouverte de papier kraft. Dans une deuxième étape, la marqueterie est collée sur un support définitif composé de plusieurs couches de placage, toujours en nombre impair, dont les fibres se croisent afin d’améliorer la solidité de l’ensemble. On enlève ensuite le papier kraft, puis la pièce est poncée et vernie. La marqueterie ainsi réalisée sert à la confection de bijoux et d’objets divers.

A ce stade, il faut d’abord découper un morceau de marqueterie dans le décor choisi,  à la forme et à la taille voulues. Ensuite, à l’aide d’un « microplane » (un genre de râpe), il faut enlever les traces de scie sur la tranche tout en arrondissant  les angles. Patricia crée ainsi des boucles d’oreille, des broches, des bagues, des nœuds papillons, des barrettes, des boutons de manchette, des carnets, des marque-pages et des vide poches. Pour tous les articles de bijouterie, le travail se termine avec la fixation des apprêts à l’aide d’une colle forte, non sans avoir pris le soin de strier le bois et le métal pour obtenir une meilleure adhérence. Dernière opération :  la pièce reçoit une légère couche de carnauba (une cire issue des feuilles d’un palmier brésilien et présentant l’avantage de ne pas s’amollir à la chaleur et donc de ne pas retenir la poussière).

Non seulement Patricia parle de son métier avec passion, on pourrait presque dire avec gourmandise, mais tout en parlant, elle travaille avec une rapidité et une précision  inouïes ; sans avoir l’air d’y toucher,  elle a imaginé et produit sous nos yeux, une nouvelle broche. Chez elle, savoir-faire, fantaisie et humour vont de pair. Ainsi, la créatrice a-t-elle lancé la mode des boucles d’oreille dépareillées en taille, en couleurs ou en forme et elle a rencontré un succès fou ; pour les fêtes, ses créations seront très colorées « A Noël, les gens aiment porter de la couleur ! », nous a-t-elle affirmé.

Où retrouver Patricia dans les prochaines semaines ?

  • 4  novembre : Les Ephémères Créatives, stand 15, dans les salons Curnonsky, Place Maurice Saillant, 49000 ANGERS ;

  • 18 novembre : Marché Artisanal, Marché couvert, 41100 VENDOME ;

  • 3 décembre : Saint Calais en Fête, 72120 SAINT CALAIS ;

  • 10 décembre : Marché de Noël, Centre d'Art contemporain des Moulins de Paillard, 72340 PONCE-SUR-LE-LOIR ;

  • 22 et 23 décembre : Noël des Artisans d'Art, salle des conférences du  Château royal de Blois, 41000 BLOIS.

     

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload